Noémie Laud
IL PARAIT
D’après la publication du livre Il paraît, de Françoise Goria aux Éditions Cent Pages. L’auteure propose 490 « il paraît » insipirés d’informations parues dans la presse ou entendues à la radio qui se transforment sous sa plume en nouvelles de quelques lignes, que l’on pourrait qualifier de « rumeurs ».
Ces rumeurs, à caractère poétique, à la lecture nous donnent à voir des images aussi drôles que surréalistes. J’ai choisi de leur dédier un objet imprimé représentatif de leur dimension unique. Par le biais de la création d’images décalées, composées de découpages photographiques et de formes géométriques, j’ai voulu raconter leur histoire jusqu’à les rendre vivantes par le biais de la réalité augmentée grâce à l’animation typographique.
Réalité augmentée . Photocollage . Sérigraphie . 2020

IL PARAIT QUE pour Jeremiah Reynolds, la Terre était creuse.
IL PARAIT QU’ en se dispensant de ménage pendant cent ans, la couche de poussière accumulée ne dépasserait pas deux centimètres.
IL PARAIT QU’ avant de partir faire des photographies, Walkers Evans lisait des passages de Madame Bovary.
IL PARAIT QUE dans la zone rebelle d’Alep, tous les jardins publics ont été transformés en cimetières.
IL PARAIT QUE jusqu'au milieu du 19e siècle, on ne donnait pas sa langue au chat mais au chien.
Graphic designer